En BSD, un certain nombre d’entre nous sont issus de disciplines asiatiques, Judo, Ju-Jutsu, Karaté, Aikido, Yoseikan budo, les disciplines japonaises ayant eu en France une grande influence. On ne peut cependant pas oublier les autres pays tel que le Vietnam, la Chine, la Thaïlande etc …

Il est très difficile de mettre tout le monde d’accord sur « l’étiquette ».

Certaines « étiquettes » varient suivant les pays, les disciplines enseignées, mais également suivant les écoles. Beaucoup en sont surpris, lors de stages multi-arts martiaux.

Nous même, en BSD, avons un salut spécifique ainsi qu’une étiquette, différents d’autres disciplines puisque nous pratiquons un art martial français.

Ce salut et cette étiquette est particulière à l’école BSD.

Un excellent livre de Pascal KRIEGER : JODÔ la voie du bâton, le Jo étant un bâton cylindrique de 1m28, propose une méthode japonaise enseignée par Me Shimizu et Me Draeger.

Pascal Krieger (Association helvétique de Jodô) spécifie bien que ce n’est pas « la méthode » mais « une méthode ».

Le BSD se doit de respecter tous les arts martiaux et de contribuer à apporter aux Fustigeurs et Fustigeuses (pratiquant(e)s de BSD) une culture générale sur les Arts Martiaux.

Bon nombre de termes japonais sont souvent mal interprétés, mal écrits et mal compris.

Voici quelques extraits de ce livre concernant « l’étiquette » dans un Dôjô japonais (salle d’entraînement), cela devrait contribuer à « éclairer » les pratiquant(e)s issus de disciplines japonaises.

Le Keikogi peut être noir, bleu marine ou blanc. Les disciplines et arts martiaux classiques ont une préférence pour les couleurs foncées afin que d’éventuelles taches de sang ne se voient pas. D’autre part, le contact avec le sol étant assez fréquent, la couleur foncée du Hakama est plus pratique pour dissimuler les taches de poussière ou de boue (dans le cas d’un entraînement extérieur, par exemple).

 

Liens internet

Convivialité

La convivialité fait partie du club.

Témoignages

         Lire la suite