Le plus difficile dans un cours d’initiation au B.S-D, c’est de pousser la porte du gymnase.
En effet, on ne sait pas ce que l’on va y trouver derrière, je dirais même, ce premier réflexe de méfiance, est nécessaire et naturel.

Pourquoi la méfiance ? Pour faire court, disons que « Dans la vie, celui ou celle qui n’a pas peur est fou ». La peur est naturelle et la contrôler demande du travail sur soi.

Un des buts du B.S-D, est d’utiliser nos réflexes naturels avec l’aide de techniques martiales, (appelées dans le jargon BSD : caisse à outil), afin de nous connaître nous même, pour mieux connaître les autres.
Un autre but est de prendre confiance en nous et de développer nos qualités techniques, physiques et mentales avec l’aide des Instructeurs et de nos partenaires d’entrainement.

Contrairement aux idées reçues, les pratiquant(e)s d’arts martiaux ou de sports de combats, ne sont pas des personnes « dangereuses » ce sont généralement des non-violent(e)s.
Bien souvent c’est cette non violence, ou le refus de la violence, qui amène une personne à pratiquer.

Un cours d’initiation se passe très calmement, il permet de « lâcher prise » c'est-à-dire, de passer deux heures en laissant nos soucis quotidiens à l’extérieur du Club.

Il ne s’agit pas non plus de montrer « que l’on est fort », après la première difficulté : Pousser la porte du gymnase, la deuxième survient : Laisser son orgueil au vestiaire.

Bonne Initiation en B.S-D et surtout, ne considérez pas ce cours comme une sortie « défoulante » en boîte de nuit, ni d’ailleurs comme un cours magistral à la faculté. Une seule règle : politesse et respect entre les personnes, l’humour est bien évidement le bien venu !

 

Liens internet

Convivialité

La convivialité fait partie du club.

Témoignages

         Lire la suite