B.S-D − Bâton de combat. Self-Défense

       
  Fleur d’amandier symbole de la transmission

Bienvenue

Dernière Mise à jour : septembre 2022

Saison 2022/2023

Gymnase ANATOLE FRANCE

21, Boulevard de la Méditerranée
31400 TOULOUSE (Pont des Demoiselles)

COURS uniquement ADULTES et SÉNIORS

Adolescents (à partir de 16 ans)
sous condition qu'un des deux parents soit présent
pendant le cours ou en début et en fin de cours. 

RENSEIGNEMENTS

07 69 23 76 77
Laissez votre message sur le répondeur de l'association.
Un responsable du B.S-D vous rapellera dès que possible.

de septembre 2022 à juin 2023

COURS D'ESSAIS GRATUITS

Self-Défense
les lundis de 20h00 à 22h00
Apprendre à se défendre à mains nues

Bâton de combat
les jeudis de 20h00 à 22h00
Bâton de 1,60 m et Canne de 1m

ENSEIGNANTES et ENSEIGNANTS titulaires de Brevets Fédéraux et de CQP (Certification de Qualification Professionnelle)

Cotisation : 145 € pour la saison de septembre à juin, lience/assurance comprise

Description :

Le B.S-D (Bâton de combat . Self-Défense) a été créé en 1980 à TOULOUSE (France) par Jean Louis BRINKER, fondateur du B.S-D.

En septembre 1985 cette discipline martiale française, se regroupe sous une forme associative et les premiers cours mixtes sont dispensés en Club.
En septembre 1993 le B.S-D s’affilie à la Fédération UFOLEP (Union Française des Œuvres Laïques d’Education Physique) Ligue de l’Enseignement.
En septembre 1995, le B.S-D est reconnu par la Commission Nationale Arts Martiaux Ufolep pour ses qualités techniques et pédagogiques en matière de Self-Défense et de Bâton de combat.
En mars 1997, le B.S-D participe à un gala d’Arts Martiaux au même titre que des médaillés olympiques et divers champions du monde.
En Novembre 2000, le B.S-D est reconnu pour ses techniques efficaces par la FNJPP (Fédéracão Nacional do Jogo do Pau Português) Fédération de combat au Bâton Portugais.

Spécialisé en combat au Bâton long (entre 1,50m et 1,60m) et en Canne de défense (1m), le B.S-D se rapproche des techniques d’épées à deux mains des chevaliers de notre époque médiévale, doublé dans l’esprit, d’un subtil mélange de « Naginata » utilisé par les japonaises.
Le combat au bâton long existe partout dans le monde depuis que l’Homme existe.
En France, dans les périodes violentes comme au moyen-âge, c’était un fidèle compagnon. Il aidait à marcher, descendre à flanc de montagne, gauler des fruits, passer à gué des rivières et surtout se défendre.
Il était enseigné dans l’armée napoléonienne, puis quelques Maîtres bâtonnistes ont œuvrés en France au 19, 20 et 21ème siècle.
L'origine du B.S-D vient de nos traditions françaises.

L’association loi 1901 qui met en œuvre le B.S-D s’appelle l’ASAT (Association Sports, Arts et Traditions) dont le siège social est à Toulouse.

La Self-Défense tout comme le Bâton de combat, est mixte. Cette discipline convient autant aux femmes qu’aux hommes. Elle est enseignée aux ADOS, ADULTES, SÉNIORS et VÉTÉRANS au Gymnase Anatole France à Toulouse.
Le B.S-D est spécialisé en Self-Défense à mains nues et en Self-Défense Féminine.
Les défenses contre couteau, bâton et divers objets, utilisés comme arme par destination sont également pratiquées.

Les techniques de B.S-D Self-Défense sont basées sur les techniques les plus utiles, enseignées dans divers arts martiaux et sports de combat. Le travail de l’énergie interne et externe est nécessaire à l’application de ces techniques.

L’étude du B.S-D, permet de développer la «confiance en soi» ainsi que la découverte de nos propres «possibilités techniques», il développe également des qualités morales, humaines et physiques.
Le sérieux et la convivialité de son enseignement en fait une discipline martiale, tout à fait adaptée aux contraintes de notre époque.

B.S-D : Philosophie du Bâton de combat.
Art Martial, recherche de la perfection technique en combat au Bâton long et à la Canne de défense.

B.S-D : Philosophie de la Self-Défense.
Apprendre à se défendre pour se protéger soi et les autres, afin de stopper la violence.

Eduquer le corps aux techniques martiales, c’est éveiller l’esprit à la non-violence sous toutes ses formes.”
 
Jean Louis BRINKER
 

Convivialité

La convivialité fait partie du club.

Témoignages

         Lire la suite